Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un monde meilleur: citations

Pour triompher, le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien
(Edmund Burke, homme politique et philosophe irlandais du XVIIIème siècle).

 

La politique, c'est l'art de rendre possible ce qui est nécessaire
(Jacques Chirac, phrase de campagne lors de la présidentielle de 1995).

 

Ma génération a bâti les murs de l'UE; votre génération devra en décorer l'intérieur
(François Mitterrand, à Henri Emmanuelli, à l'occasion d'un entretien en tête-à-tête).

 

Dans les pyramides du pouvoir, les ovaires c'est comme l'oxygène: ça se raréfie avec l'altitude
(Isabelle Alonso, ancienne présidente des Chiennes de garde, mouvement féministe).

 

“A une juste guerre, préférons une injuste paix” (Samuel Butler)

 

“Les guerres surviennent toujours entre deux Etats de paix. Alors, supprimons la paix et nous n'aurons plus de guerre
(
Almanach de l'Os à moelle, pensée du 17 octobre 1980)

“C'est dans son coeur qu'il faut construire la paix” (Dalaï-Lama)

“Il n'y aura pas de paix sur cette planète tant que les droits de l'homme seront violés en quelque partie du monde que ce soit”
(
René Cassin, in "Déclaration universelle des Droits de l'Homme", 1948)

“Il est plus facile de
faire la guerre que la paix” (
G. Clemenceau, Discours de paix, 1919)

“Il n'y a jamais eu de bonne guerre ni de mauvaise paix” (Benjamin Franklin, Lettre à John Quincy, 1783)

“Deux coqs vivaient en paix: une poule survint,-Et voilà la guerre allumée”
(
Jean de La Fontaine, Fables "les Deux Coqs")

“On ne fait la guerre que pour faire enfin la paix” (Dictionnaire Le Littré)

“La paix, c'est de la
guerre ailleurs”
(
Jacques Prévert)

“S'irriter d'un reproche, c'est reconnaître qu'on l'a mérité” (Tacite, historien romain des Ier et IIème siècles après JC)

Petite présentation du blog... et de son auteur

Nouvelle DonneDe 2005 à 2012, j'ai tenu un blog intitué Jes6 ("Justice, Equité, Solidarité, pour une VIème République"), réagissant aux faits d'actualité et aux décisions de la présidence Sarkozy.

Homme de gauche, l'élection de François Hollande a été une bonne nouvelle, l'ouverture d'une nouvelle phase...

Mais, mon métier m'a éloigné de la blogosphère.

Déçu par la politique menée, mon militantisme socialiste s'est petit à petit éteint. Fin 2013, la création d'un nouveau parti, Nouvelle Donne, a rallumé la flamme d'un citoyen qui perdait son optimisme. Alors que 2014 est une année électorale, qui s'annonce donc passionnante sur le plan politique, j'espère reprendre le chemin de mon clavier pour alimenter un blog auquel je veux donner un nouveau souffle !

 
Né en Picardie en 1986, j'ai grandi, étudié et travaille toujours dans cette région: je suis aujourd'hui professeur d'Histoire-géographie dans un collège de l'Aisne et mon métier est ma passion ! La politique, qui permet aux uns de s'investir pour changer la vie des autres, m'attire depuis le plus jeune âge.

De 2006 à 2009, j'ai fait partie de la première fournée de CRJ (Conseillers Régionaux Jeunes) élue au suffrage direct par les jeunes de 16 à 25 ans de ma région: ce mandat de trois ans m'a donné l'expérience du travail d'équipe et l'opportunité de contribuer à des projets concrets.

 

De 2006 à 2010, j'ai été militant au PS, participant à la campagne présidentielle de Ségolène Royal puis aux municipales de 2008 au cours desquelles je fus, moi-même, candidat sur une liste d'opposition au maire sortant. A quelques voix, j'aurais pu être conseiller municipal !

Ecologiste convaincu, je me décris volontiers comme progressiste et humaniste: changer le monde, changer l'Europe, changer la France. Les défis sont nombreux. Placer l'homme au coeur d'un système gangréné par l'argent et les puissances hors-sol anti-démocratiques, quel défi !

 

La renaissance de mon blog n'est pas une rupture: dans la colonne de droite, vous pouvez accéder à mes "Archives Jes6" (où je souhaite garder la trace de ces pages de propositions Oiseau-bleu-de-Magritteque j'ai rédigé pendant ces années) ansi qu'aux principales communautés auxquelles je continuerai de contribuer, qu'il s'agisse de "Réformer la France", "La voix des Européens" ou "Pour un monde meilleur" que j'ai créé avec l'ambition d'en faire une plate-forme utopique où puissent s'exprimer les rêves les plus fous d'un monde pacifié, démocratisé et équitable des blogueurs optimistes.

 

Sur "AurelR le citoyen", je vous souhaite de bons moments de lecture.

N'hésitez pas à publier vos commentaires, à me suivre via la newsletter du blog, ainsi que les réseaux sociaux (notamment sur Twitter: @AurelienRoyer86 et les hashtags #reprendrelamain, #bonsenscitoyen, #mondemeilleur), ou à me contacter par mail (en attendant de la renouveler): contact@jes6-leblog.eu

15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 13:59

FERMETE. Le terme ne vaut pas seulement pour le gouvernement à l'égard des délinquants. Il pourrait aussi s'appliquer après le comportement indigne et scandaleux de certains handballeurs au soir de leur merveilleuse victoire olympique. Les Experts, surnom de l'équipe de France de handball, ont remporté, dimanche, la finale olympique du tournoi messieurs, permettant à la France de conserver le titre obtenu en 2008 à Pékin (confirmé par les victoires mondiales et européennes disputées dans l'intervalle). Professionnels, les coéquipiers de Nikola Karabatic ont livré un tournoi passionnant, chacun de leur match alliant victoire et suspense. Certains joueurs de la nouvelel génération se sont révélés, marquant des buts décisifs: outre le gardien, Thierry Omeyer, qui revient avec des statistiques impressionnantes (en ce qui concerne le nombre d'arrêts), on peut citer William Accambray (personnellement, ma révélation de l'année !). A chaque match, ces hommes nous ont fait vibrer et, comme à chaque JO, je me suis passionné pour ce sport.

 

Critiqués, les Bleus ne se sont pas mis la pression et ont déroulé leur jeu et leur professionnalisme. Trop vieux? L'expérience de cette équipe, dirigée par Claude Onesta depuis plusieurs années, a été plus forte que la fougue d'équipes plus jeunes. Frileux, au point de perdre un de leurs matchs de qualification? Les Experts ont maîtrisé leurs matchs décisifs, conservant presque toujours leur avance au tableau des scores. Et même si les victoires furent courtes (22-21 contre la Suède en finale), les Français ont dominé leurs rencontres. Leur force: un collectif extraordinaire où chacun se met au service de l'équipe, où les talents individuels s'additionnent. Et même si les choix tactiques de l'entraîneur furent parfois discutables (des changements de joueurs ont parfois coûté quelques buts à l'équipe), le résultat est là. Or, la soirée de la victoire commençait merveilleusement avec cette remise de médaille exceptionnelle: drôles, les joueurs ont tous imité le geste d'Usain Bolt, doigts pointés vers le ciel, pour recevoir leur récompense. Résultat: une photo qui a marqué la quizaine olympique (ci-dessous).

 

Experts_podium.jpg

 

Malheureusement, le feuilleton se termine mal. Très mal, même. Ivre de leur victoire, les Bleus ont copieusement arrosé leur victoire. Quelques heures après la remise des médailles, deux dérapages ont eu lieu:

- Interviewés par un journaliste de BFM en direct, Nikola Karabatic et Xavier Barachet ont déshabillé le journaliste, lui ôtant sa chemise.

- Reçus sur le plateau de L'EquipeTV, l'équipe de handball a littéralement détruit le plateau: Onesta et Karabatic, encouragés par d'autres joueurs, spectateurs amusés de la scène, ont cassé la plate-forme permettant les interviews, soulevant l'indignation de la journaliste présente. Les commentaires qui s'en suivent sont révélateurs d'un état d'esprit bien particulier: "Maintenant on peut discuter" puis "Personne n'est énervé ici" déclarent ainsi l'entraîneur après son méfait.

Pour voir les images, c'est ICI.

 

Personnellement, je suis scandalisé de voir de tels actes. Ma déception est à la hauteur de l'engouement que j'ai pu avoir pour cette belle équipe. Certes, les fauteurs de trouble, clairement alcoolisés au moment des faits, sont minoritaires. Il n'en demeure pas moins qu'après avoir fait rêvé leurs supporters, ces handballeurs ont, par leur comportement, sérieusement terni leur image en se livrant à un acte d'incivisime gratuit, bête... qui va coûter 20.000 €uros de réparation à la chaîne. Depuis, Karabatic a tenté de se justifier: la chaîne L'EquipeTV leur aurait demandé de faire le bazar sur le plateau. D'autres média s'expliquent ce comportement par une mauvaise critique, parue dans le quotidien L'Equipe au lendemain de la défaite dans les phases éliminatoires, qui aurait vexé le staff et certains joueurs ! Quoi qu'il en soit, c'est une bien mauvaise image que ces joueurs, dont on relevait 24h plus tôt toutes les qualités, ont donné aux jeunes dont ils sont les idoles.

 

C'est pourquoi je considère que ces agissements, gravissimes dans la mesure où ils constituent une forme de violence gratuite, stupide et profondément incivique, doivent être sévèrement punis. Je suggère au Comité national Olympique de ne pas verser aux acteurs de cette "destruction" (Karabatic, Onesta... voire d'autres) la prime qu'ils doivent toucher pour leur médaille d'Or, soit 50.000€ ! Pas de PITIE pour de tels comportements !

Partager cet article

Repost 0

commentaires